Non classé

Darkest, la dernière heure- Silvia Reed

darkest-la-derniere-heure-1055133

Titre : Darkest, la dernière heure

Auteur : Silvia Reed

Genre : Dark romance

Edition : Addictive (Luv)

Date de sortie : 28 Mars 2019

Pages : 388

Prix : 14€90

 

 

Résumé

Tueur à gages dépourvu du moindre sentiment, Ryder évolue dans un monde d’ombres et de dangers. Il n’a pas peur des monstres. Il est le pire de tous.

Alors quand il reçoit l’ordre de kidnapper une certaine Evangeline, il s’exécute sans poser de questions.

Enfermée, torturée, la jeune étudiante en psychologie sait qu’elle est au crépuscule de sa vie. Dans quelques jours, elle mourra… alors elle se lance un ultime défi : ramener son geôlier vers la lumière, vers plus d’humanité.

Et si Ryder n’était pas celui qu’il semble être ? Et si Evangeline parvenait à réveiller son cœur ?

Mon Avis

Ryder est un tueur à gages qui travaille pour le compte de son père, aussi, lorsque celui-ci lui demande de kidnapper une jeune femme pour la faire parler, il le fait sans hésitation.Je ne lis pas souvent de dark romance, c’est loin d’être mon style de prédilection mais parfois je fait quelque exceptions, ça ne m’empêche pas d’avoir pas mal de réserve sur ce style.

Ryder à, en quelque sorte, été programmé pour ne rien ressentir et obéir sans hésitation. C’est un personnage assez perdu au final et il garde une once d’humanité. Evangeline à un fort caractère, elle n’hésite pas à dire haut et fort ce qu’elle ressent, et ça va aussi bien lui servir que desservir. C’est une étudiante en psychologie, donc elle est pleine de ressource et ne se laisse pas faire. Je n’ai pas réussi à m’attacher à ces deux personnages, pour beaucoup de raisons différentes mais surtout parce que j’ai trouvé que leur histoire était assez brouillon.

Evangeline à des sentiments très contradictoires et se laisse happer par le syndrome de Stockholm très rapidement. Elle se persuade de ne pas faire tel ou tel chose puis se laisse finalement faire, le tout en trouvant des excuses à Ryder. Tout va trop vite pour moi, un homme qui a été reformaté ne devrait pas se laisser aller à autant de choses en si peu de temps (selon moi). Les personnages perdent leur caractère premier en se laissant aller à des sentiments neuneu. La fin m’a laissée perplexe : trop de facilité pour certaine partie de l’histoire, je sais que le monde est petit comme on dit, mais pas à ce point… Je n’ai pas accroché à cette lecture et j’ai même sauté certains passages.

Ma Note

4/10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s